top of page

Face au Môle Saint-Louis (musoir), on voit en arrière plan, le "Gabès".

Le "Gabès" : jusqu’à la fin du XIXe siècle, la formation des marins de l'Hérault se faisait «sur le tas», les jeunes mousses s’enrôlaient à bord des voiliers pour apprendre le métier de marin.

Ce n’est qu’en 1880, grâce au généreux bienfaiteur Paul Bousquet, que les jeunes gens pourront apprendre le métier de marin dans le port de Sète (Cette) à bord de l’ancien trois-mâts Marceau, rebaptisé l’Hérault, qui deviendra ensuite Gabès (e 1902 à 1951).

Ancré au Cul de Bœuf près du môle Saint-Louis, à côté de la société nautique, l’école des mousses leur apprendra à quai tout de la vie à bord d’un voilier en attendant un réel embarquement. L'Hérault (ex Marceau) et le "Gabés" sont deux navires distincts ; l'Hérault était l'ancien aviso Marceau devenu navire de l'école des mousses de 1871 à 1902 et démoli en 1903 à Sète ; il a été remplacé par la canonnière Gabés qui a pris la suite en 1902 et fut école des mousses de 1902 à 1950, avant d'être démolie à Sète.

L'aviso est à l'origine un petit navire de guerre à voile, armé, rapide et de faible tonnage (brick, cotre, goélette) Il servait de liaison pour le commandement d'une marine nationale et assurait les communications entre les divers bâtiments, entre des navires et la terre ou de port à port. Ils transportaient colis et courriers, et transmettaient ordres et renseignements.

Sete1900#120

PrixÀ partir de 65,50 €
TVA Incluse |
bottom of page